Les couleurs du chihuahua :

Chez le chihuahua toutes les couleurs sont admises, à l’exception de la couleur merle aussi appelé (Arlequine ou bigarrée) et ce depuis fin 2009.

Depuis fin 2009 les chihuahuas de cette couleur même d’origine LOSH ne sont plus confirmables et ne peuvent plus être inscrit au LOSH au titre de la descendance tous comme au titre de l’apparence.

Le pays d’origine du chihuahua, (Mexique), ne veut pas reconnaître cette couleur au standard, donc, les clubs de race des autres pays suivent le mouvement.

Deux couleurs de base existent :

Le noir (eumélanine) et le fauve (phéomélanine).

Chez le chihuahua toutes les combinaisons sont possibles, je ne traiterais ici que les plus courantes.

Le noir :

Le noir est une couleur dominante sur toutes les couleurs même sur le fauve.

Ce n’est pas toujours le cas, pourquoi ? un chihuahua noir, peut être porteur de fauve

Exemple : si un de ses deux parents l’était, dans un tel cas le noir peut donner du fauve qui en est porteur également, pour le savoir il faut donc remonter l’ascendance des géniteurs.

Chocolat :

Le chocolat est récessif par rapport au noir.

Il ne suffit pas que l’un des parents soit chocolat pour obtenir un chiot chocolat, il faut que les deux parents soient porteurs ou qu’ils soient tous deux chocolat.

Le mariage d’un chocolat avec un non porteur de chocolat ne donnera pas de chiot chocolat.

Exemple :

Un chocolat marié avec un bleu non porteur de chocolat, les chiots issus de ce mariage seront soit bleus, soit noir, (bleu seulement si le chocolat est porteur du gène de dilution lui aussi)

Autre exemple :

Deux chihuahuas noir porteurs tous deux de chocolat, des chiots chocolat verront le jour.

Bleu :

Le bleu est une dilution du noir et est récessive à celle-ci.

Pour qu’un chiot soit bleu il faut que ses deux parents soient porteurs de ce gène de dilution.

Lilas / Lavande :

Cette couleur est une dilution du chocolat et est récessive à celle-ci.

Pour qu’un chiot soit de couleur lilas les deux parents doivent être porteurs de ce gène de dilution mais également de la couleur chocolat (couleur de base).

Fauve :

Le fauve comme dit plus haut est une couleur dominante.

En effet, c’est la série E (fauve) qui donne le feu vert à la production d’eumélanine (noir et ou dérivés).

Dans cette série le gène E laisse le noir se manifester. Le gène e bl provoque les marques bringées, e : empêche l’eumélanine de se manifester, la couleur est donc fauve (de jaune à rouge)

Sable :

Le sable est une dilution de la couleur fauve, plus ou moins claire jusqu’à la couleur presque blanche en fonction de la présence plus ou moins importante du gène de dilution.

Blue Fawn :

Cette couleur est particulière, le blue fawn est une jolie couleur sable un peu couleur café au lait.

Le poil est fauve avec la racine bleue avec parfois un léger ticking bleu (petites taches colorées dans la panachure blanche).

Cette couleur n’à rien à voir avec la couleur lilas (bleu-chocolat dilué) se rapprochant de la couleur chocolat au lait.

Bringé :

Cette couleur s’applique sur des chiens fauves, c’est une apparition de tigrure de différents tons d’eumélanine (noir et dérivés) toujours sur un fond de phaeomélanine (fauve et dérivés).

Le bringé ne s’applique que sur la couleur fauve. Nous pouvons avoir différentes couleurs de bringé : Le noir, le chocolat, le bleu sur fond fauve plus ou moins clair selon son pourcentage de dilution.

Ce gène est dominant sur le fauve s’il est présent dans l’un des deux parents et que des chiots fauves naissent.

Les blancs unis ou absence de couleur :

Le blanc pourrait être un gène différent. Ce gène semble agir indépendamment des autres gènes dit dominant.

Il peut être homozygote (ce qui veut dire produire que du blanc même marié avec un chien de couleur) pour les vrais blancs ! Pas les blancs issus de mariages entre panachés à l’extrême ou des faux blanc sable, je parle ici des vrais blancs uniformes.

S+ : pas de blanc

Si : panachure Irlandaise

Sp : panachure irrégulière

Sw : panachure envahissante pouvant aller jusqu’au chien blanc, des gènes de cette série entretiennent des relations de dominance incomplète.

Ainsi un chien S SP peut présenter l’apparence d’un chien SI, alors qu’en fait ce n’est pas le cas !

Les panachés :

On dit d’un chien qu’il est panaché quand sa robe contient des plages blanches.

(Le blanc n’est pas une couleur mais une absence de couleur!)

Le mariage de deux panachés augmentera les plages blanches de leurs descendances.

Arlequin (Merle /Bigarré) :

Cette couleur, comme indiqué précédemment, n’est plus reconnue par le standard. Cependant, elle existe chez les chihuahuas ! Cette couleur a suffisamment été reconnue par le standard pour laisser une réelle descendance.

Elle a toujours été sujette à discussion sur les risques des chiots nés de cette couleur. Mal utilisé le gène (merle) peut engendrer des problèmes de santé chez le chien.

Mais si vous mariez un chien merle à un autre non merle et non blanc (risque d’albinisme), il n’y a aucune raison que les chiots naissent en mauvaises santés !

Ce n’est que la concentration de ce gène qui peut être néfaste, pas le gène lui-même. D’ailleurs, il existe chez de nombreuses autres races.

Approfondissez votre connaissance, en poursuivant votre lecture de l’article: Maladies et vaccins.