Histoire du chihuahua:

L’origine du chihuahua fait partie des plus mal connues et de nombreuses zones d’ombre jalonnent l’histoire de cette race. Cette incertitude à donne lieu a de multiples hypothèses souvent fantaisistes.

Vers 850 avant J-C, les Toltèques peuple nomade venue d’Amèrique du Nord, arrivent au Mexique et s’y installent en lieu et place des Mayas, retranchés dans la péninsule du Yucathan. Ils élevaient des petits chiens au poil long nommé (techichi) A cete époque vivait également une race de chiens nus appelés tapeitzcuintle, ou chien nu mexicain.

Cette dernière, de taille plus petite, serait venue de Chine en suivant les tribus nomades qui franchissaient le détroit de Béring pour s’installer sur le continent américain. Le chihuahua serait issu du croisement entre deux races. On trouve des traces de ce petit chien dans les pyramides de Cholula, sépultures érigées par les Tolthèques.

Au XIIe siècle, les Toltèques commencent à migrer vers la péninsule du Yucatan et à s’intégrer à la civilisation maya. Un siècle plus tard, les Atzèques gagent le Mexique et y supplantent les Toltèques. Les petits chiens qui y vivaient furent rapidement sacralisés par cette civilisation, car ils étaient supposés entretenir un rapport privilégié avec le dieu Soleil par l’intermédiaire de leur fontanelle. Ils devinrent de ce fait les compagnons incontournables des aristocrates et les protégés des princesses aztèques, ils étaient également fort appréciés du petit peuple, mais pour une tout autre raison, ils constituaient pour eux un mets de choix.

La découverte d’ossements de petits chiens dans les sépultures aztèques corrobore leur caractère sacré. Ils avaient en effet la réputation de conduire les âmes des défunts vers Dieu de ce fait ils étaient sacrifiés à la mort de leur maître et enterrés avec eux.

C’est au début du XVIe siècle que s’inscrit une triste page dans l’histoire du Mexique. Hernan Cortés y débarque avec ses conquistadors et entreprend de conquérir le pays, ils ne font pas de détail et, largement avantagés par la technologie de leur armement, ils exterminent massivement les atzèques. Leurs chiens subirent le même sort, néanmoins certains sujets parvinrent à échapper au massacre, ce qui permit à la race d’éviter l’extinction. Dispersés dans la nature, il y a fort à parier qu’à partir de ce moment des croisements avec d’autres petits chiens a certainement eu lieu. Malheureusement aucune trace de ces métissages supposés n’a été découverte et aucun témoignage n’existe pour en attester.

Un trou noir existe alors dans l’histoire du chihuahua, et ce n’est qu’en 1821, à l’indépendance du Mexique qu’il ressurgit en pleine sierra Madre, plus précisément dans la région de Chihuahua. Cette longue période de silence sur ce petit chien a nourri nombre d’hypothèses sur son origine. Souvent plus fantaisistes les unes que les autres, elle ne résistent généralement pas au minimum de rigueur scientifique. D’autres hypothèses très sérieuses ont été émises, mais ne sont étayées par aucune preuve. Néanmoins, il faut reconnaître que cette incertitude a permis l’apparition de quelques légendes qui, si elles n’ont rien de scientifique ont tout au moins le mérite d’être poétiques. Lorsque les touristes américains commencent à visiter le Mexique, ils sont immédiatement séduits par le petit chien qui peuple l’État de Chihuahua. Les paysans de cette région ne tardent pas à en faire commerce auprès de ces voyageurs venus du Nord et c’est certainement grâce à cela que la race fut sauvegardée.

Il faut attendre 1884 pour que le premier chihuahua soit exposé sur le continent américain. Vingt ans plus tard, l’Américain Kennel Club reconnaît la race et le premier chihuahua est inscrit au livre des origines. Il s’appelait Midget, ce qui signifie (miniature).

En 1923, le club américain du chihuahua est créé, à cette époque les deux variétés étaient déjà connues, mais le public portait largement son dévolu sur la variété à poil court, et de ce fait, le club la privilégia largement. Il en résulta que la variété à poil long fut ignorée jusqu’en 1952, date à laquelle elle commença à recueillir les faveurs des amateurs.

A la fin du XIXe siècle, le chihuahua gagne l’Europe, il conquiert en premier lieu la Grande-Bretagne, ou il se place rapidement parmi les chiens à la mode. Ce n’est qu’au milieu des années 1950 qu’il arrive en France. Le club français du chihuahua est créé dans les années 1960, mais il faudra attendre dix ans de plus pour qu’il commence à connaître un certain succès dans l’Hexagone.

Approfondissez votre connaissance, en poursuivant votre lecture de l’article: Le standard du chihuahua.